Conclusion

Nous avons pu voir qu’une compétition s’est déroulée au fil du temps entre cryptographes et cryptanalystes. À chaque moment de l’histoire, un des deux camps était convaincu d’avoir trouvé la méthode ultime.

Cependant, le secret ou la découverte du secret ayant des enjeux trop importants, de nouvelles méthodes se sont profilées, pour nous mener à nos jours, où la cryptographie mène la danse. Nous pouvons donc considérer que le secret est relatif à un moment, ce qui nous a été confirmé par notre interview de M. Didier Müller, fondateur du site http://apprendre-en-ligne.net/ et écrivain du livre Les codes secrets décryptés : « La recherche de nouveaux procédés est indispensable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.